AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 reflexion, avant la décision [pv Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alicia Evrard

avatar

Féminin Messages : 64
Age : 25
Localisation : Au pays des merveilles 8)


Vous
Age: 18 ans
Arme/ Pouvoir : Apstartos
Relation:

MessageSujet: reflexion, avant la décision [pv Akira]   Ven 17 Sep - 19:00

G.B.Shaw à dit « au ciel, un ange n’a rien d’exceptionnel ». Cela voudrait signifier que sur terre, ou dans l’imaginaire, tout est unique, mais rien n’a de valeur, tant qu’on le regarde avec ses pairs. Seul, il devient l’exception d’une race.

C’est ce qu’Alicia voudrait être. Un jour. Un beau jour où le monde regarderait à travers ses yeux plongés dans els ténèbres. Un jour où rien n’aurait de similitude, et où tout se rejoindrait en un point qui formerait l’unique. Elle voulait prouver au monde qu’elle était différente.

Déambulant dans les rues de Londres, où elle réside depuis une petite semaine, la jeune fille prenait plaisir à humer l’air, et à sentir les odeurs de la ville, et du genre humain. Ici, son odorat suffisait largement pour la guider à travers le dédale de ruelles. Etant privée de sa vision, c’était plutôt une bonne chose.

Elle marchait, silencieusement, profitant des bruits de la vie, et des conversations des passants. Dans cette galerie marchande, où elle se trouvait en ce moment, le bruit était presque assourdissant. Les marchands ventaient leurs produits à tout bout de champ, et les acheteurs passaient de vendeur en vendeur, en discutant des prix hallucinant qu’osait proposer tel marchand pour tel produit. Un demi-sourire figé sur les lèvres, Alicia marchait, en les écoutants.

Parfois, il fallait avouer que la présence d’humain réconfortait. Et même si elle aurait préférée se retrouver seule ce jour-là, elle n’aurait échangée sa place pour rien au monde. C’était une pause dans sa solitude.

Elle sentit une personne s’approcher, et s’écarta automatiquement du chemin pour la laisser passer. Mais en reculant, elle bouscula légèrement une autre personne, qui l’insulta en reprenant son chemin. En soupirant, Alicia reprit sa route, prêtant attention au bruit qui l’entourait.

Un chien aboya. En sursautant, elle se tourna vers lui, et s’approcha à l’aveuglette, faisant confiance à son instinct et à son sixième sens. L’aboiement la conduit dans une petite rue, évitée des autres passants car elle n’avait certainement rien à d’intéressant.

En la voyant arriver, le chien se tût. Alicia sentit son regard poser sur elle. Elle s’approcha, s’agenouilla devant lui, tendit sa main, et lui caressa maladroitement sa tête. Elle entendit tout d’abord un grognement, quoi s’entomba pour laisser place à un aboiement joyeux. Elle fouilla dans ses poches, un sourire aux lèvres, et en retira un petit morceau de pain rassit qui lui restait de son déjeuner. Elle l’offrit au chien qui l’accepta immédiatement.

En ce moment de calme et de silence, Alicia se détendit enfin. Elle avait à réfléchir. Et cet endroit paraissait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Izu

avatar

Masculin Messages : 25
Age : 23
Localisation : Dans sa chambre


Vous
Age: 15 ans
Arme/ Pouvoir : Death song
Relation:

MessageSujet: Re: reflexion, avant la décision [pv Akira]   Mar 21 Sep - 20:29

Trainant tranquillement dans les rues de Londres , Akira décida de s'offrir un petit temps de détente . Profitant de cet belle journée , le jeune homme se balada doucement sans pression , sans stresse . Il decompressa , la guitare au dos et les main dans les poches sifflotant et écoutant les habitants parlaient au tour de lui , passant sans faire attention au jeune garçon seul .

Akira était habitué à la solitude , sa seule amie mais ne faisait comme si de rien été . A vrai dire , Akira préférait la solitude au regard étranges , il ne supporte qu'on le fixe seulement tout le monde le prenait pour un monstre , ce n'est pas commun de trouver un garçon au cheveux noir et blanc . Les enfants questionnaient leur parent à propos d'Akira et les parents préféraient garder le silence et accélérer le pas , ce qui agaça fortement Akira qui préféra lui aussi accélérer un peu le mouvement .

Le jeune garçon n'essaya pas de rentrer dans les magasins car ils se doutaient déjà de la reaction des vendeurs , à la place il resta en plein milieu du chemin recevant quelques pierres des jeunes enfants , il les ignora et préféra penser à autre chose regardant le ciel , clair , et d'un bleu éclatant .

Ne regardant pas devant lui , Akira trébucha et bouscula un passant , celui-ci repliqua " Fais attention où tu vas , les rues ne sont pas fais pour les monstres , écartent toi , tu ferais mieux de te faire discret et ne pas sortir !" Après ces mots paroles , Akira resta au centre des regards , ne supportant pas la pression , Akira courra , le plus vite qu'il pût à fuir les autres , les larmes coulaient toutes seules , il n'eut su se retenir et alla n'importe où , empruntant les petits chemin , et fini par se retrouver dans une ruelle plutôt sombre , la vision flou à cause des larmes retenu , il accrocha une dalle sortante et retomba devant une inconnu . A la vue de celle-ci , il resta sans voix et eut honte d'arriver comme ça les larmes au yeux , toujours au sol , Akira fixa la jeune femme n'osant pas parler devant celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Evrard

avatar

Féminin Messages : 64
Age : 25
Localisation : Au pays des merveilles 8)


Vous
Age: 18 ans
Arme/ Pouvoir : Apstartos
Relation:

MessageSujet: Re: reflexion, avant la décision [pv Akira]   Ven 24 Sep - 18:45

" Le hasard gouverne un peu plus de la moitié de nos actions, et nous dirigeons le reste. "
Machiavel

Vivre dans un monde que l’on déteste équivaut souvent à se détester soi-même. Ce n’était pas le cas d’Alicia. Du moins, pas entièrement. Si elle supportait le fait d’être aveugle, et d’être délaissé par ceux de son espèce, elle haïssait, en revanche, la mission soi disant sacrée qu’on lui avait attribuée, et qui résidait maintenant à l’intérieur d’elle, contre son gré.
Les Hommes étaient vraiment pathétiques.

Le chien grogna un instant, surprit par une présence non désirable. Alicia lui caressa lentement la tête, toujours assise contre son morceau de muret, qui tenait encore debout. Sans prêter attention à ses gestes dont le but était de le calmer, l’animal continua de grogner, puis, se releva en sursaut. Sous ses doigts, Alicia le sentit bouger dans tout les sens, comme effrayé par une sensation désagréable, puis, finalement, céda à la tentation, et partit, laissant la jeune fille seule.
La présence en question que le chien avait pressentie ne tarda pas à faire son entrée. Aussi vif qu’un chat, Alicia se remit debout et attendit en silence, écoutant attentivement le moindre bruit. Elle entendait des bruits de pas précipité, qui venait à sa rencontre. Elle se mit en position de défense, et s’immobilisa.
La personne qui venait de débouler en courant dans la ruelle où elle se trouvait trébucha – elle entendit clairement le bruit de la glissade – avant de s’étaler tout du long à ses pieds. Alicia sentit le souffle de sa chute, accompagné par un nuage de poussière qui lui irrita la gorge. Elle eut une quinte de toux, qui rompit ce silence embarrassant.
Le raclement de gorge qu’elle entendit lui fit comprendre rapidement qu’elle avait affaire à un jeune homme. Certainement trop stupide pour ne pas s’apercevoir qu’il valait mieux regarder devant soit en courant. Elle soupira, blasé par cette rencontre inutile et dérangeante, et fit volte-face pour s’en aller dans un endroit où la solitude serait réellement existante.
Mais elle s’arrêta soudainement. Son visage devint blême. Se doigts s’engourdirent, et devinrent aussi glacé que du métal froid. Son regard, habituellement vide et froid, s’embrasa d’une colère rare. Sans hésitation, elle se retourna, sortit du fourreau l’une de ses lames, attrapa violement le col du garçon et y plaça soigneusement le tranchant de l’épée, de façon à ce qu’aucun moyen de lui échapper ne lui reste.
Cette présence, pour laquelle le chien avait fuit, n’était pas dû à lui. Mais plutôt à ce qui résidait en lui. Elle connaissait trop bien cette sensation pour l’ignorer un instant de plus. Cette chaleur qui se dégageait d’un corps glacé par les ténèbres. Cette présence dérangeante qu’elle avait découverte, il y a quelques années, et qui avait fait d’elle ce qu’elle était, en emportant son unique ami, son ange gardien. Ce morceau d’un dieu qu’elle haïssait, et qui ne cessait de la faire souffrir. Ce garçon – qui qu’il soit – était un exorciste.
Et elle ne pouvait s’empêcher de ressentir cette haine incontrôlable qui s’installait dans son corps lorsqu’elle sentait la présence d’une innocence en lui. Même s’il s’agissait d’un parfait inconnu. Même s’il était comme elle, un semblable, peut-être même un frère. Sa colère était trop grande pour qu’elle la retienne.
-Dis moi ton nom, avant que je te tue, siffla-t-elle entre ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Izu

avatar

Masculin Messages : 25
Age : 23
Localisation : Dans sa chambre


Vous
Age: 15 ans
Arme/ Pouvoir : Death song
Relation:

MessageSujet: Re: reflexion, avant la décision [pv Akira]   Dim 26 Sep - 18:08

Akira , sur le sol , resta sur le ventre , la poussière dans les yeux ne voyant pas trop ce qu'il se passe puis frotta rapidement ses yeux . Tout en toussant il regarda la jeune femme devant lui ne la connaissant pas , il ne lui adressa pas la parole et se releva la regardant partir . Akira , voulant oublier cette evenement commença et lever le pied pour rentrer dormir mais en quelques seconde la jeune femme se retrouva face lui prêt à lui prendre sa vie . Ne voyant aucun moyen de se tirer de là , Akira analysa la situation et regarda de plus prêt les armes de cette inconnue puis la fixa , choqué la bouche légèrement ouverte lançant passé l'air chaud .

-Dis moi ton nom, avant que je te tue, siffla-t-elle entre ses dents.

Akira resta muet devant ces mots , la regardant toujours fixement , aucune reaction se fit sentir de la par du jeune garçon et ayant finit l'analyse , Akira détourna le regard plus bas .

- Vous etes aveugle et pourtant très précis . répondit-il d'une voix enfantine . Vous n'êtes pas comme tout les autres mais passons ce n'est pas ce que vous vouliez savoir .

Akira sourit légèrement , regardant à droite , à gauche cherchant un moyen de se dégager n'aimant pas cette situation . Il se lassa vite et finit par répondre à la question initial

- Je m'appelle Izu Akira et vous ? et pourquoi réagissez vous ainsi ? Je ne suis pas comme les autres non plus .


Ayant les mains dégagées , il reussit à attraper une corde de sa guitare et la projeta sous la gorge de cette étrange personne attendant sa réponse .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Evrard

avatar

Féminin Messages : 64
Age : 25
Localisation : Au pays des merveilles 8)


Vous
Age: 18 ans
Arme/ Pouvoir : Apstartos
Relation:

MessageSujet: Re: reflexion, avant la décision [pv Akira]   Dim 3 Oct - 15:16

« Chacun de nos actes est une destruction »
Arland

-Vous êtes aveugle et pourtant très précis, répondit le jeune homme toujours à terre. Vous n'êtes pas comme tout les autres mais passons ce n'est pas ce que vous vouliez savoir.

Il se moquait d’elle, ou était-il tout simplement stupide ?
Alicia resserra son étreinte sur son col, et se pinça les lèvres, tout aussi surprise par sa réaction, que le jeune homme. C’était presque…comment dire…Un réflexe. Contre ceux qu’elle haïssait, sans même les connaître. Sa vie avait été mené de tel façon qu’elle l’avait conduite à haïr ce Dieu qu’elle rejetait. Les exorcistes, qui étaient ses esclaves, n’étaient pas vraiment mieux pour elle. Même si elle en faisait partie. Même si elle se détestait elle-même.
Il était plutôt décontracté, pour quelqu’un qui avait une lame menaçant de lui trancher la gorge. Elle le sentit tourner la tête de droite à gauche, comme s’il cherchait quelque chose.

-Je m’appelle Izu Akira, et vous ? lança-t-il.

Sa voix, quoi que légèrement tremblante, révélait qu’il avait tout de même un certain courage. Peut-être un potentiel que ses chefs vont mettre en avant. C’est tellement rare qu’il y ait du courage dans une de ces créatures dénuées de sens profond. Même elle n’avait pas une once de courage. Juste une volonté de fer, et un instinct de prédateur qui la menait toujours au mauvais endroit, au mauvais moment.

-Et pourquoi réagissez-vous ainsi ? ajouta le jeune homme, sans lui laisser le temps de répondre.

Elle haussa un sourcille. On aurait dit un gamin posant mille questions à la suite, les unes aussi inutiles que les autres. Et elle restait là, sans trouver de quoi le faire taire. En fait, elle avait tord. Ce n’était pas du courage, c’était de l’inconscience.

-Je ne suis pas comme les autres non plus…termina-t-il, toujours sans attendre de réaction de la part de son agresseur.

Elle ravala sa salive, surprise. Elle fut prise d’une quinte de toux, et manqua de s’étouffer. Mais qui pouvait-il bien être ? Et comment être aussi naïf ?
Il y eut un sifflement à côté de son oreille. D’un geste vif, elle attrapa une fine corde qui devait apparemment servir à la blesser à la gorge. Etonnée, elle arracha des mains du jeune homme la corde, et se releva. Elle lâcha sa victime, et se retourna. Elle fit glisser ses mains le long de la cordelette, sentant sous ses doigts une sensation étrange. Serait-ce là son innocence ? Le pauvre…Avoir pour seul arme une simple corde…

-Qui te dit que je suis différente des autres ? lança-t-elle sur un ton ironique.

Puis, jetant la corde aux pieds du jeune homme, elle se retourna pour partir de cette ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Izu

avatar

Masculin Messages : 25
Age : 23
Localisation : Dans sa chambre


Vous
Age: 15 ans
Arme/ Pouvoir : Death song
Relation:

MessageSujet: Re: reflexion, avant la décision [pv Akira]   Dim 3 Oct - 17:24

- Qui te dit que je suis différente des autres ? lança-t-elle sur un ton ironique.

Elle le relacha , ses talons se posèrent sur le sol sans un bruit et Akira resta calme une des cordes à ses pieds , que faisait-elle ? Akira la regarda repartir lentement mais il ne le voulait pas , pour lui trop de question se posait , il reflechissa pendant quelques secondes et décida de combler se vide et de trouver ses réponses . Il reprit sa guitare par le manche , la leva devant lui et lança ses cordes , la plus fine et tranchante entoura la gorge de la mystérieuse femme , la plus grosse et solide emprisonna les deux poignées de celle-ci , deux autres ligotèrent ses bras et les deux dernières flottaient dans les airs tous ça en évitant toute violence .

- Vous ne m'avez pas répondu … je veux savoir pourquoi … vous n'avez pas fais ça pour rien … vous auriez pu me tuer et pourtant ... . Dit-il d'une voix posée .

Il se rapprocha lentement , chacun de ses pas déplaçaient quelques poussières posées sur le sol , sans un bruit , il se retrouva dans le dos de la jeune femme , pouvant sentir sa respiration . Il fut surpris , pourquoi ne répondait-elle pas , le stresse montait chez Akira qui attendait ses réponses . Puis il se déplaça de nouveau cette fois-ci face à elle pouvant contempler son visage , cherchant les moindre détail et les moindre reactions , mouvement battement de son coeur , tous pour lui était des réponses mais pas au question qu'il se posait . Ses cordes vibraient à chaque sons , pouvant d'un moment à l'autre , rétracter ses cordes et transpercer la peau de cette inconnue en cédant à l'impatiente qui le dominait , voulant toujours en savoir plus , il préféra poser une unique et dernière question .

- Qui es-tu ? Dit le moi , je veux savoir . Termina-t-il serieusement .

Il prit son mal en patiente et espera une réponse de la part de cette étrange femme ,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Evrard

avatar

Féminin Messages : 64
Age : 25
Localisation : Au pays des merveilles 8)


Vous
Age: 18 ans
Arme/ Pouvoir : Apstartos
Relation:

MessageSujet: Re: reflexion, avant la décision [pv Akira]   Sam 9 Oct - 9:56

" C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire. "
La Bruyère

Le dos tourné, elle ne remarqua pas immédiatement les cordes qui se dirigèrent sur elle à une vitesse surprenante. N’ayant pas le moyen de lutter, ni la motivation, elle les regarda simplement s’enrouler autour de son cou et de ses bras, une fureur glaciale montant en elle. En quelques secondes, elle se retrouva immobilisée, et dans l’impossibilité d’attraper ses armes dans son dos pour régler le compte de ce stupide garçon.

-Vous ne m'avez pas répondu …lança-t-il dans son dos. Je veux savoir pourquoi … Vous n'avez pas fais ça pour rien … Vous auriez pu me tuer et pourtant ...

Elle soupira, et ne répondit rien. Elle se contenta d’écouter et de remarquer que ce jeune idiot l’était encore plus que ce qu’elle pensait. Cette situation était exaspérante. Même si elle reconnaissait le fait qu’elle se soit montrée un peu brutale avec lui, ce n’était pas une raison pour contre-attaquer ainsi. Surtout qu’elle se laissait rarement faire jusqu’au bout.

Elle tourna la tête de chaque côté dans l’espoir de trouver un moyen de couper ces sales fils qui la retenaient contre son grès. Mais un détail la surprit. Lorsqu’elle se concentrait assez, elle entendait de minuscules vibrations sur les cordes. Non pas que se soit un fait exceptionnel, mais celles-ci produisaient des sons mélodieux, preuves qu’elles étaient étudiées et fabriquées soigneusement pour une fonction particulière. Et la texture ne rappelait pas celle d’une vulgaire pelote de laine, ou d’un fil tissé. C’était celle d’un fil de nylon, très fin, mais en moins rigide. Et légèrement plus coupant. Quand elle tira doucement sur son bras pour vérifier, elle sentit la corde s’enfoncer très facilement dans la peau. Elle était tranchante sur un côté.

Ces cordes là étaient utilisées pour vibrer plus fort et plus facilement que n’importe quels autres types de cordes. Pour les fabriquer, on utilisait le plus souvent des crins de cheval, ou un fil de nylon qu’on travaillait soigneusement. Elles étaient réservées à l’usage d’instrument de musique, car leur fonction se limitait à produire un son plus fort. Ces fils avaient pour spécificité de produire des sons. C’était certainement là dedans que résidait le pouvoir de l’innocence du jeune homme.

Un exorciste avec pour arme des fils d’instrument musicaux. L’imagination de la congrégation pouvait paraître surprenante. Elle n’irait pas jusqu’à dire que c’était pathétique, le garçon l’aurait certainement mal prit.

-Qui es-tu ? demanda l’exorciste. Dit le moi, je veux savoir.

Elle hésitait encore entre se libérer de ces fils et partir immédiatement, où de réattaquer le garçon pour lui faire comprendre de ne pas lui faire perdre son temps. La deuxième lui plaisait assez, mais sa présence commençait à être ennuyante. Ca puait l’exorciste dans le coin. Sans être insultante à son égard.

-Eh, Einstein, lança-t-elle sur un ton ironique. Tu crois que ça peut couper tes fils, un grand couteau bien aiguisé ?

Elle ricana, tira délicatement sur ses bras pour atteindre l’une de ses armes, en attrapa le manche, et la sortir légèrement de son étui en appuyant sur son bras, à l’endroit précis où les fils de l’exorciste s’enroulaient. Puis, elle tira un coup sec, et elle sentit la pression se libérer. Du sang se mit à couler le long de son bras. Elle eut un sourire satisfait. Déjà un bras de libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: reflexion, avant la décision [pv Akira]   

Revenir en haut Aller en bas
 

reflexion, avant la décision [pv Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Le Monde
 :: L'Europe. :: Angleterre.
-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit